Il se passe que la géopolitique nous joue des tours.

Aujourd'hui il est "déconseillé" de voyager dans le Sinaï (je ne suis pas de cet avis, bien entendu).

En revanche, Israël qui jouissait d'une image de marque déplorable devient un océan de stabilité politique et de sécurité (des voyageurs j'entends). Je nIMG_1332ae suis pas là pour engager un débat sur la géopolitique complexe du Moyen-Orient, mais pour expliquer pourquoi ce modeste blog dérive lentement des sables du Sinaï vers la terre de Canaan. Remarquez, on serait pas les premiers à faire ce parcours...!

J'ai découvert l'année dernière le sentier de Jérusalem. Plus particulièrement la partie qui part du mont Scopus vers la vieille ville. Accéder à la vieille ville de Jérusalem de cette façon est tout simplement magique.

Le chemin commence à l'université Mormone (si si, j'ai bien écrit Mormone) et descend vers la vallée de Josaphat. On suit la vallée dans un parc assez sauvage jusqu'à Gethsémani. On traverse le Cédron (la continuation de la vallée de Josaphat) via les tombeaux antiques creusés dans la roche. On monte de l'autre coté et on arrive à la porte des Tanneurs, celle qui mène au mur Occidental (dit mur des Lamentations).

On peut appeler ca un city-trek